informations médicales et plantes médicinales

Tuméfaction, grosseur autour de l'oreille.
Ganglions autour de l'oreille.


Les grosseurs autour de l'oreille sont dues principalement à des ganglions qui ont grossi et aux maladies de la parotide en particulier les oreillons.


Symptômes

Pour un non spécialiste, il est généralement impossible de sentir des ganglions normaux, mais lorsqu'ils grossissent, ils deviennent palpables et même visibles. Un ganglion qui grossit n'est pas forcément douloureux, mais peut quelquefois durcir. Il peut être soit unique soit accompagné d'autres ganglions dans la même région ou sur d'autres parties du corps.


Cause

Les ganglions font partie du système de défense de l'organisme. Le gonflement d'un ganglion est la marque d'une agression qui doit être identifiée.

Il peut s'agir d'une agression provenant de l'extérieur ou de l'intérieur même du corps.
Les ganglions situés en avant du lobe de l'oreille se défendent contre les agressions de la glande salivaire, de la parotide et des agressions des paupières.
Ceux situés derrière l'oreille défendent le cuir chevelu et la nuque, mais aussi le pavillon de l'oreille et le conduit auditif.

Les ganglions gonflent ainsi pour les raisons suivantes : 
* Une lésion de la peau située dans la zone de défense des ganglions. Ils sont alors souvent peu douloureux.
* Une infection appelée mononucléose infectieuse. Il s'agit en fait d'une angine accompagnée d'une grande fatigue et de ganglions derrière l'oreille.
* La rubéole. Cette maladie est souvent responsable de ganglions autour de l'oreille.
* Certaines rares maladies cancéreuses. Celles-ci peuvent provoquer l'apparition de ganglions autour de l'oreille, en particulier les tumeurs de la bouche et du pharynx, mais aussi certains cancers du sang (maladie de Hodgkin, leucémie).


Traitement

Le traitement dépend de la cause ayant entraîné le grossissement du ganglion. De nombreux examens seront souvent nécessaires pour déterminer la cause exacte de cette affection.


Lorsque les ganglions autour de l'oreille grossissent, ils sont facilement palpables.


 


Ganglions du cou


Les ganglions du cou peuvent grossir pour des raisons multiples. C'est un signal d'alarme. Le médecin s'efforcera de savoir pourquoi ce signal s'est déclenché.
Les ganglions du cou réagissent de la même façon que tous les autres ganglions sous-cutanés (aisselles, aînes, coudes, ...) et internes (thorax et abdomen). L'agression peut-être bénigne ou maligne, locale ou générale, éphémère ou chronique.


Symptômes

Lorsque le ganglion grossit, il devient palpable et parfois douloureux. S'il est mobile, il roule sous le bout des doigts; il peut être souple. La peau qui le recouvre peut être normale ou rouge et chaude. La maladie en cause peut donner de la fièvre ou non.


Causes

Elles sont multiples. L'examen du sang aide le médecin à les reconnaître : angines, boutons dans les cheveux, rubéole, mononucléose infectieuse, mais aussi maladie du sang bénignes ou malignes.


Traitements

Le ganglion disparaîtra en traitant la maladie qui en est la cause.

 

 

Nodules douloureux dans les plis ou dans le cou.
Ganglions inflammatoires


Symptômes

L'apparition de boules douloureuses dans les plis ou le cou est le plus souvent synonyme d'inflammation ganglionnaire. Les ganglions sont les "relais" dans lesquels les cellules de défense de l'organisme se multiplient et entraînent les microbes qu'ils doivent détruire.
On comprend donc que les ganglions gonflent et s'enflamment en cas d'infection. Si celle-ci est localisée (panaris, par exemple), le ganglion douloureux sera isolé et situé en aval de la zone infectée (dans l'aisselle, par exemple, s'il s'agit d'un panaris, derrière l'oreille s'il s'agit d'une infection dentaire). Si l'infection est généralisée (maladie virale), plusieurs régions ganglionnaires seront atteintes. C'est ainsi que la rubéole s'accompagne de ganglions douloureux de l'occiput, ou que la mononucléose infectieuse s'accompagne de ganglions inflammatoires douloureux et gonflés des aines.


Traitement

Celui des affections en cause. Les ganglions inflammatoires cessent d'être douloureux lorsque la maladie a guéri, mais ils gardent la même taille.

Les ganglions lymphatiques cervicaux sont situés à la base du cou et sont palpables à la main. Comme les autres ganglions du corps, ils filtrent la lymphe et empêchent les éléments nocifs de se propager dans tout l'organisme. Quand les germes se sont introduits dans la lymphe, ce sont les lymphocytes produits par les ganglions qui combattent l'infection et l'empêchent d'affecter un organe vital.

 

 

Nodules indolores et très volumineux dans les plis ou du cou.
Ganglions non inflammatoires.


Symptômes

L'apparition de ganglions volumineux, indolores mais nombreux en une ou plusieurs zones du corps est toujours un symptôme inquiétant qui doit amener à consulter un médecin. Ces ganglions peuvent être les premiers signes d'une maladie ganglionnaire générale. Heureusement, la découverte de ganglions est souvent moins grave qu'il n'y paraît : il est fréquent qu'une maman découvre en lavant le visage de son enfant un ou plusieurs ganglions fermes, bien mobiles sous la peau du cou. Il faut savoir que de tels ganglions sont fréquents ( et ont toujours l'air spectaculaires) chez les petits enfants. Ils apparaissent en fait progressivement à la suite des nombreuses maladies infectieuses (rhinopharyngite, maladies virales) de l'enfance.


Traitement

Il est préférable de consulter. Dans le cas (le plus fréquent) de ganglions bénins, il faut éviter de les toucher sans arrêt : ils ne disparaîtront qu'avec la croissance de l'enfant, en s'enveloppant dans les tissus alentours.

 

Informations médicales